Hausse du déménagement en Suisse

Selon le dernier rapport d’Immo-Monitoring, les déménagements en Suisse les plus fréquents sont dans le canton de Genève, Vaud et Bâle-Ville selon un rapport.
En 2015, plus d’un million de personnes ont déménagé en Suisse, soit 12,1% de la population.

Un nouveau record dans le domaine du déménagement, révèle le rapport.

Quatre facteurs principaux permettent d’expliquer cette évolution. En premier lieu, une offre attractive de logements a été générée ces derniers temps. De plus, l’infrastructure et le réseau de transports ont été améliorés, améliorant considérablement l’accessibilité et l’accès dans certaines communes.

Pour finir, la recherche de nouveau logement a été favorisée par la croissance des offres. À savoir, depuis 2015, le prix des loyers a bien baissé à certains endroits des endroits et également ceux de la propriété.

Motivations des déménagements inchangées

Si les répétitions des déménagements en Suisse progressent, les motifs ne changent que très peu. Les raisons évoquées sont fréquemment la volonté de fonder une famille ou le mécontentement par rapport au logement actuel. Environ 15% des locataires ne sont pas satisfait de leur relation avec leur propriétaire ou leur gérance.

La majorité des déménagements se font dans les cantons de Zurich, Berne et de Vaud. En prenant compte de la population, le plus grand nombre de déménagements proviennent du canton de Genève (14,3% des déménagements), Vaud (12,9%) et Bâle-Ville (12,8%).

Ce constat est étonnant pour Genève, car le nombre de logements mis en location est exceptionnellement faible depuis plusieurs années. Selon Wüest Partner, cela prouve que la majorité des personnes recherchant une habitation à Genève arrive le plus souvent à trouver un logement adéquat particulièrement grâce à leur réseau personnel.

Les soldes migratoires les plus élevés à l’intérieur de la Suisse s’observent dans les cantons d’Argovie, de Fribourg et de Thurgovie. D’après le rapport, une partie des personnes déménageant dans ces trois régions y déménagent pour le travail dans des centres à proximité.